08/07/2024

EMMA A PARTICIPÉ À SON PREMIER TRAIL DE 42K : LA TRANSJUTRAIL

Après le 23km du marathon du Mont Blanc en Juin 2023, Emma a décidé de se lancer sur une plus grande distance en participant à la transjutrail.

PEUX-TU TE PRÉSENTER ?

Emma, jeune quarante ans depuis plusieurs années, conseillère en voyages; Je cours depuis 2017

Après avoir couru le Trail du Mont Blanc (23km), je souhaitais tester une distance plus longue. J’ai choisi la Trans’ju car il était peu connu et ça me plaisait qu’il soit moins populaire que d’autres.

Avec la coach, 3 séances par semaine, car c’est plus compliqué de caser du D+ sur une prépa trail. J’ai adoré les sorties au Cellier, la meilleure façon de faire du dénivelé sans faire le hamster et on est vraiment au milieu de la verdure. J’ai aussi appris à utiliser les bâtons, que je recommande aussi. Ils aident énormément à soulager les articulations et le dos – je me souviens avoir eu mal au dos au Mont Blanc l’année dernière !

La course s’est très bien passée. A part une douleur au genou que j’ai réussi à apprivoisée, je n’étais pas très fatiguée. Je le recommande même si la météo n’était pas avec nous (crachin, vue bouchée). Ce ne sont pas des paysages de montagne comme on trouve dans les Alpes ou les Pyrénées, mais ça reste très chouette. L’orga était au top, les ravitos aussi – on se souviendra du bouillon salé aux pâtes, très apprécié au km 33. Pas de bouchons, comme on peut en avoir sur les courses très populaires.

N’ayant jamais couru cette distance en trail, je n’avais aucune idée du temps que je mettrai. On s’était fixé un objectif de 8h00 mais suite à la douleur au genou, j’espérais simplement le finir. Pari réussi en 8h36, donc pas trop mal vu la douleur!

TON MOMENT PRÉFÉRÉ DE LA COURSE ?

Jusqu’au 30ème km, je prenais vraiment du plaisir, surtout dans les descentes. Et franchir la ligne d’arrivée avec la coach !

ET LES PROCHAINES COURSES ?

Prochaine course: un autre marathon en fin d’année. Et j’ai très envie de refaire un trail, 42km ou plus 

UN DERNIER PETIT MOT ?

Encore un grand merci à ma coach pour cette prépa et pour avoir couru ensemble. C’était un tel bonheur que j’en oublie ma douleur au genou !

Un grand bravo à Alex pour ce marathon et qui devient un sub4h !

Découvre d'autres articles